La Grande Sélection

Compilation de musique traditionnelle instrumentale de la collection de la Réserve Phonique de l’École de Musique Denys-Arcand.

Notes sur les plages :

1 – Reel – Magella «Magelle» Côté (1912-1985), joueur de violon de Sainte-Christine-d’Auvergne, a enregistré une douzaine d’airs de musique, des 6/8 et des reels en majorité, en 1983 et 1984, enregistrements qui nous sont parvenus sur une cassette offerte à Gaétan Morissette par la fille du musicien, Diane Côté.

2 – Reel en Ré – André Alain (1931-2000), de Saint-Basile, joue un reel en Ré accompagné par Adrien Dubuc (1911-1988), du Grand Rang de Saint-Raymond, au tambour à mailloche. Sur une cassette maison non datée, les musiciens ont enregistré une vingtaine d’airs.
Ce reel en Ré est le premier air du « Pot-pourri ré-sol » de la cassette produite en 1986 par le CVPV sur laquelle André Alain est accompagné par Pierre Laporte (violon) et André Marchand (guitare).

3 – Reel gigué – Norbert Pagé (1907-1992), originaire de Saint-Basile a vécu à Portneuf-Station.
La première partie de ce reel est semblable à celle du deuxième reel du « Pot-pourri ré-sol » qui figure sur la cassette d’André Alain (1931-2000), de Saint-Basile, avec André Marchand (guitare) et Pierre Laporte (violon), publiée en 1986 par le CVPV.

4 – Pot-pourri de reels en Sol – Jeffrey Jobin (1910-1987) interprète une suite de trois reels en Sol sur une cassette 8 pistes maison, dont le Reel des Esquimaux suivi du P’tit bûcheux (Lord McDonald’s Reel), deux airs repris dans le même ordre par André Alain (1931-2000) sur la cassette de 1986 publiée par le CVPV (Pot-pourri du p’tit bûcheux), et ensuite le Reel à neuf, aussi appelé Les Soeurs, et qui se trouve également sur la cassette d’André Alain de 1986.

5 – Le Carnaval Dufresne – Dans la collection de cassettes 8 pistes de Jeffrey Jobin, une contient 16 pièces jouées par un dénommé Roger Dufresne à l’harmonica qui s’accompagne lui-même à la guitare dans une ambiance de fête familiale.
Cette galope est le premier air de la cassette. Elle est composée de parties d’airs différents : la première partie est la troisième partie du Reel Carnaval de Joseph « Joe » Bouchard (1905-1979) et la deuxième partie vient d’une autre galope de Bouchard.
Merci à Éric Favreau pour le titre.

6 – 6/8 Off She Goes – Ce 6/8 se trouve sur une cassette contenant une vingtaine de chansons country et airs de musique interprétées par Fernando «Dodo» Béland au violon, Jean-Paul Beaudoin à la guitare, et son père adoptif, Hubert Jobin, au violon. Sur cet extrait, on écoute le père et le fils interpréter un 6/8 irlandais appelé « Off She Goes » que le joueur de violon Yvon Mimeault a enregistré sous le titre « La gigue du bonhomme » en 1998.

7 – Le 6/8 – Azarie Bédard et Jeffrey Jobin (1910-1987) étaient cousins. Ils ont enregistré plusieurs airs ensemble dont le 6/8 bien connu que l’on appelle communément le 6/8 d’André Alain. Ici, la deuxième partie diffère et emprunte à une autre « jig » irlandaise.
Azarie était aussi le prénom du père de Jeffrey, joueur de violon renommé (1881-1955). L’ancêtre, Abraham Jobin (1840-1916), dit le père « Bram », aussi joueur de violon, a transmis un répertoire ancien, perpétué par ses successeurs, qui nous est parvenu grâce aux enregistrements maison.

8 – Reel en Fa – Cet air de violon est une adaptation personnelle du reel Compliments to the Browns of Dingall, une composition de Jerry Holland (1955-2009) : en apprenant de mémoire ce reel entendu sur une cassette qu’il avait reçue de son ami Réjean Paris, de Deschambault, Jean-Marie Laframboise l’a déformé, si bien que Réjean Paris lui disait qu’il en avait fait une nouvelle composition.
Gabriel F. Ouellette l’a enregistré vers 2005.
Jean-Marie «John» Laframboise (1935-2015), du Rang 3 de Saint-Marc-des-Carrières, était un joueur de violon inspiré d’abord par Joseph «Joe» Bouchard (1905-1979), avant que la mère de Réjean Paris, madame Blanche Petit, lui fasse découvrir la musique de Winston «Scotty» Fitzgerald (1914-1987), du Cap-Breton, duquel il n’a jamais démordu ensuite.

9 – Reel de Tadoussac – Marcel Richer (1948-2007), de Grondines, était l’époux de feu Jocelyne Lamothe-Richer (1948-2009), parent par alliance et ami de Jean-Marie «John» Laframboise (1935-2015).
Le reel de Tadoussac a été nommé ainsi par Joseph Allard mais son titre d’origine est Home Sweet Home et c’était une chanson avant d’être un reel.

10 – Air d’Aldor Alain – Un air d’Aldor Alain (1903-1937), de Saint-Basile, joué en solo par Jeffrey Jobin (1910-1987), joueur de violon issu d’une famille de musiciens du rang Sainte-Anne à Saint-Basile.
Cet air est connu au Québec sous le titre de Reel à Blanchette, endisqué en 1936 par l’harmoniciste Louis Blanchette (1905-1969), et tire ses origines dans le reel anglais Keel Row.

11 – Valse – Reginald «Reggie» Burns (1910-1981), de Portneuf-Station, joue cette valse sur une cassette enregistrée par Gaétan Morissette le 21 août 1979.
L’origine de cette valse aux accents écossais nous est inconnue.

12 – Le Reel de la soupe aux pois – Les cousins Azarie Bédard, à l’accordéon, et Jeffrey Jobin (1910-1987), au violon, ont enregistré plusieurs airs ensemble du répertoire familial sur des cassettes 8 pistes.
Ils jouent ici le Wood Chopper’s ou Woodchopper’s Breakdown (enregistré en 1950) de Ned Landry (1921-) ou le Reel de la soupe aux pois d’Isidore Soucy (1899-1963) (enregistré en 1951). Composition de Ned Landry?
L’ancêtre Abraham Jobin (1840-1916) était lui-même joueur de violon ainsi que le père de Jeffrey, Azarie Jobin (1881-1955). Les Jobin étaient cultivateurs au rang Sainte-Anne de Saint-Basile.

13 – Les Soeurs – Norbert Pagé (1907-1992), joueur de violon, était un cultivateur du rang Saint-Joseph de Saint-Basile, non loin des Jobin du rang Sainte-Anne. À sa retraite, il s’est installé à Portneuf-Station.
Il interprète ici un reel qu’André Alain (1931-2000), également de Saint-Basile, a enregistré avec pour titre « Les soeurs » sur une cassette publiée en 1986 par le CVPV. Ce reel est connu au Québec sous le titre de Reel à neuf.

14 – Le 6/8 – Magella «Magelle» Côté (1912-1985), de Sainte-Christine-dAuvergne, interprète un 6/8 d’origine irlandaise bien connu que l’on appelle communément le 6/8 d’André Alain, qui l’a popularisé.

15 – Grande Gigue Simple – Dans la collection de cassettes 8 pistes de Jeffrey Jobin, une contient 16 pièces, des reels surtout, jouées par un dénommé Roger Dufresne à l’harmonica qui s’accompagne lui-même à la guitare dans une ambiance de fête familiale.

16 – Happy Acres – Reginald «Reggie» Burns (1910-1981), fils de Michael Burns de Portneuf-Station, était joueur de violon et conteur. Son air fétiche était le reel des Bottes sauvages. Le 21 août 1979, Gaétan Morisette a enregistré 28 airs de musique interprétés par Reginald «Reggie» Burns.
Burns entonne cet air chantant vers la fin de la cassette : The Happy Acres Two-Step, un two-step canadien composé par Cecil McEachern (1925-2014), joueur de violon, de guitare et de basse, qui faisait partie du célèbre groupe Don Messer and His Islanders.

17 – Valse Westphalia – Jocelyne Lamothe-Richer (1948-2009), de Grondines, était la fille de Paul-Henri «Paulo» Lamothe, harmoniciste, luthier de violon amateur, musicien rassembleur de Portneuf-Station, et l’épouse de Marcel Richer, joueur d’harmonica.
La valse Westphalia est une composition du joueur de violon Cotton Collins des Lone Star Playboys, groupe du Texas, dérivée d’une mélodie polonaise. Elle fut popularisée au Canada par le joueur de violon métis Andy Dejarlis (1914-1975).

Crédits :

Répertoire choisi par Gabriel F. Ouellette parmi les bandes numérisées par Keven Montambault et Gabriel F. Ouellette.
Matériel inédit des musiciens du comté de Portneuf : Adrien Dubuc, André Alain, Azarie Bédard, Jean-Marie Laframboise, Jean-Paul Beaudoin, Jeffrey Jobin, Jocelyne Lamothe-Richer, Magella Côté, Marcel Richer, Norbert Pagé, Reginald Burns, Roger Dufresne; tiré de rubans maison, cassettes et 8 pistes, enregistrés par les musiciens eux-mêmes et récupérés par Gaétan Morissette, fondateur de la Société des Arts Traditionnels de Portneuf, ou enregistrés par Gaétan Morissette, à l’exception de la pièce de Jean-Marie Laframboise, enregistrée par Gabriel F. Ouellette.
Merci à Éric Favreau pour l’identification des airs.
La Grande Sélection a été réalisée dans le cadre d’un projet soutenu financièrement par l’Entente de développement culturel intervenue entre la MRC de Portneuf et le Ministère de la culture et des communications du Québec, en 2017.

Ajoutez votre contribution

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.